Rechercher
  • Clinique Vet LaSalle

La Leucémie Féline


Pouvez-vous croire que le chat sur la photo ci-dessus est FeLV-positif ? Voici Oliver, mon chat roux de 3 ans atteint de la leucémie féline. Il a été diagnostiqué par hasard lors d’un bilan sanguin juste avant de devenir donneur sanguin. Dû à son infection, il ne peut malheureusement être admissible à devenir un donneur sanguin.


Il n’est pas rare que le FeLV est diagnostiqué lors d’un dépistage annuel et c’est pour cela qu’il est important de tester votre chat le plus tôt possible afin de faire une bonne prévention.


Qu’est-ce que la Leucémie Féline?


La leucémie féline est une infection virale causant une anémie et une diminution des globules blancs (qui sont l’armée contre les infections!) qui résulte en immunosuppression. Le système immunitaire affaibli par le virus de la leucémie engendre des infections secondaires, des tumeurs et une suppression de la moelle osseuse. Le virus peut être contracté à n’importe quel âge et il n’y a aucune prédisposition génétique et/ou de race.


Comment se transmet le virus?


La leucémie féline est reconnue comme un virus ‘’amical’’ dû à sa méthode de transmission. Les chats contractent généralement le virus par la salive. Ils peuvent notamment le contracter en jouant ensemble, en se toilettant ou en utilisant le même bol. Les autres méthodes de transmissions comprennent les morsures, les transfusions sanguines et une mère infectée peut transmettre le virus à ses chatons durant la gestation ou durant l’allaitement. Toutefois, ce virus ne peut être transmis aux humains ou à d’autres espèces.


Le virus n’est pas résistant très longtemps en dehors du corps des félins infectés, qui veut dire que la contamination environnementale n’est pas un souci. Le virus est aussi très sensible aux désinfectants et à la chaleur.


Mon chat est-il a risque?


Si l'historique médical de votre chat vous est inconnu, le dépistage FeLV est fortement recommandé. Votre chat peut être à risque si :

- Il est exposé ou vit avec un autre chat infecté (partage les même bols, litières et toilettage mutuel)

- Il va à l’extérieur et se fait mordre par un chat infecté

- La mère du chaton était elle-même infectée lors de sa naissance


Quels sont les symptômes?


Il n’y a aucun symptôme spécifique. C'est un virus qui peut affecter le corps félin de plusieurs façons. Les chances d’infections secondaires sont plus élevées, car le virus attaque le système immunitaire ce qui fait qu’il a plus de difficulté à combattre les bactéries, les virus, les champignons, et le cancer. Il est possible que votre chat ne développe aucun symptôme durant la période latente ou dans les débuts de l’infection (stade préliminaire). Les signes cliniques peuvent varier considérablement – perte d’appétit, gencives rouges et enflées, nœuds lymphatiques gonflés etc.


Comment diagnostiquer?

Avec un bilan sanguin recommandé par votre vétérinaire. Le test sanguin le plus communément utilisé vous donne des résultats pour le FeLV ainsi que le FIV (virus de l'immunodéficience féline). D’autres bilans sanguins sont aussi disponibles en laboratoire externe.


Quel est le traitement et la prévention?


Malheureusement, il n’existe aucune guérison à la leucémie féline. C’est pourquoi la prévention est d’importance primordial : la gestion du mode de vie. Voici des conseils pour une bonne prévention :

- Garder votre chat à l’intérieur (pour éviter les morsures). Il est fortement recommandé que les chats infectés n'aient pas accès à l'extérieur.

- Si votre chat va à l’extérieur, assurez-vous qu’il est sous supervision pour éviter les batailles et morsures

- Une vaccination à jour contre la leucémie pour ceux qui sont à risque élevé d’exposition du virus (par contre, aucun vaccin ne peut protéger à 100%)

- Réduire les risques d’infections secondaires (limiter les diètes crues)

- Le statut FeLV de chaque chat devrait être connu

- Les chats positifs ne devraient vivre avec aucun autre chat afin d’éviter la transmission

- La stérilisation est importante afin de prévenir la transmission de la maman à ses chatons.


Dans le passé, les recherches ont prouvé que l’espérance de vie approximative d’un chat FeLV-positif était d’environ 3 ans. Des études récentes démontrent que les données précédemment collectées sont peut-être obsolètes. Il y a des chats atteints de la leucémie pouvant vivre de

nombreuses années (même une longévité normale!) s’ils restent à l’intérieur et maintiennent des soins vétérinaires régulier, tandis que d’autres ont un très pauvre pronostique.


Oliver est le seul chat à la maison, par contre il a une petite sœur ; Malibu l’Épagneul Cavalier King Charles et ils s’aiment énormément ces deux-là! À chaque été, Oliver reçoit sa prévention antiparasitaire et demeure un chat d’intérieur. À tous les ans, il reçoit un examen vétérinaire ainsi que sa vaccination de base. Il est très heureux et en santé pour l’instant. Il a une belle qualité de vie, et jusqu’à maintenant le virus reste latent.



Isabelle Ladouceur

Technicienne en Santé Animale Certifiée


Feline Leukemia



Would you believe it if I told you that the cat in the photo above is FeLV-positive? This is Oliver, my 3-year-old leukemia positive ginger boy. He was diagnosed by coincidence with leukemia just before becoming a blood donor to save the other felines in need. Unfortunately, due to his infection, he was no longer admissible to be a blood donor.


Often, FeLV is diagnosed accidentally during a yearly screening exam, which is why it is important to test them when they are young for best prevention.


What is Feline Leukemia?


Feline leukemia (FeLv) is a viral infection causing anemia and low white blood cell count (which is the army against infections!) resulting in immunosuppression. The weakened immune system caused by feline leukemia can engender secondary infections, tumors, and bone marrow suppression. The virus can be contracted at any age and there are no genetic and/or breed predispositions.


How is it transmitted?


Feline leukemia is known as the ‘’friendly’’ virus because of its method of transmission. Cats can contract the virus through saliva while playing together, grooming each other, and drinking and eating from the same bowls. Other methods of transmission include biting, blood transfusion and an infected queen can transmit the virus to her kittens, either during gestation or while they are nursing. It cannot be transmitted to humans or other species.


The virus does not remain infectious for very long when outside the infected cat, which means that environmental contamination is not a concern. The virus is also highly sensitive to disinfectants and heat.


Is my cat at risk?


If your cat's medical history is unknown, it is strongly recommended that he be tested for leukemia. Your cat may be at risk if:

- He is exposed to or lives with an infected cat (sharing bowls, litter boxes, playing, and mutual grooming)

- He goes outdoors unsupervised and gets bitten by an infected cat

- The kitten’s mother was infected when he was born.


What are the symptoms?


There are no specific symptoms. This is a virus that can affect the cat’s body in many ways. Chances of infections are increased since this virus attacks the immune system, making it more difficult to fight off bacteria, viruses, fungi and cancer. It may, however, be possible for your cat to not develop any symptoms during the early or latent stages of the virus. The clinical signs can greatly vary from loss of appetite, to inflamed gums, to enlarged lymph nodes etc.


How do we diagnose?


A blood test recommended by your veterinarian. The most common in-clinic test used will give you the results for both FeLV and FIV (feline immunodeficiency virus). Other blood tests for further testing are also available.


What is the treatment and prevention?


Unfortunately, there is no cure for feline leukemia, which is why prevention is of utmost importance: lifestyle management. Here are some good prevention tips:

- Having an indoor-only cat (to avoid bites). It is highly recommended that FeLV-positive cats remain indoors only.

- If your cat goes outside, make sure he is under strict supervision to prevent fights and bites

- Up-to-date vaccination against leukemia for those who are at high risk of exposure to the virus (although no vaccine can protect 100%)

- Reducing the risk of secondary infections (no raw diet)

- The FeLV status of every cat should be known

- FeLv positive cats should live in an individual cat household only to prevent transmission

- Sterilisation is important to avoid transmission


In the past, research proved that the approximate life expectancy for an FeLV-positive cat was roughly 3 years. More recent studies show that the previous collected data is possibly outdated. Some FeLV cats can live for many years (even normal longevity!) if kept indoors and maintain a regular veterinarian care, while others have a poor prognosis.


Oliver is the only cat in his household, but he does have a younger sister; Malibu the Cavalier King-Charles Spaniel, which he gets along with very well. He receives his antiparasitic prevention every summer and is an indoor cat. He gets his annual examination and base vaccination with proper veterinary care when needed. He lives a happy and healthy life, and the virus has remained latent to date.



Isabelle Ladouceur

Certified Animal Health Technician

94 vues

© 2019 Clinique Vétérinaire LaSalle all rights reserved.