top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClinique Vet LaSalle

« J’ai acheté un chien et on m’a dit qu’il avait reçu TOUS ses vaccins »

Dernière mise à jour : 22 févr. 2023


C’est quoi « TOUT »?

Si vous saviez la fréquence à laquelle j’entends cette phrase...

En tant que technicienne en clinique vétérinaire, une parti


e de mon travail est de trier l’information que le client me donne avant de donner un petit compte rendu au vétérinaire qui procédera à l’examen. Lors d’une première consultation avec un nouvel animal, les mêmes sujets de discussion reviennent: vaccins, vermifuges, micropuce, stérilisation, assurances (oui, oui, des assurances pour animaux!) etc. Quand un client me dit que son chiot a TOUT reçu, je leur demande toujours : « C’est quoi « tout »? » La réponse que je reçois dans 98% des cas est : « Ben… la base là! » Voici donc un petit cours 101, sur la première consultation avec un chiot!

Tout d’abord, le fameux vaccin de base, c’est quoi? Le vaccin de base protège le chien contre 4 virus contagieux et potentiellement mortels : le distemper (maladie de Carré), l’adénovirus type-2, le parvovirus et le parainfluenza. Le chiot recevra de 3 à 4 doses mensuelles (la dernière dose devrait être à 4 mois) pour que l’immunité soit optimale.


D’autres vaccins tels que le vaccin contre la leptospirose, la toux de chenil (Bordetella bronchiseptica), la rage et la maladie de Lyme sont disponibles. Votre vétérinaire et vous pourrez avoir une discussion pour élaborer un plan de vaccination propre au style de vie de votre animal.


NOTE : Contrairement à la croyance populaire, les vaccins donnés en jeune âge ne sont PAS bons toute la vie! On doit faire des rappels annuels ou triennaux pour garder l’immunité!

Votre chien a aussi reçu TOUS ses vermifuges? Impressionnant! Souvent, lors de l’adoption, les chiots auront reçu un premier traitement de vermifuges, ce qui est un excellent début. Toutefois, les chiots devraient être vermifugés une fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois pour s’assurer que les parasites intestinaux sont bien éliminés, peu importe leur stade de vie. Qu’un chiot vienne d’un refuge, d’un éleveur ou d’ailleurs, il pourrait avoir reçu des parasites intestinaux après avoir bu du lait maternel. Et soyons honnête, les chiots ont tendance à se mettre les pattes et lécher beaucoup de choses sales, un bon vermifuge leur feront le plus grand bien!

Comme elle est maintenant obligatoire sur le territoire montréalais, j’ai cru bon de vous faire un petit topo sur la fameuse micropuce, afin de répondre à certaines questions qui me sont souvent posées. Tout d’abord, la micropuce est composée de matériaux biocompatibles, ce qui élimine la possibilité de rejet par le corps. De plus, la micropuce ne s’active que lorsqu’elle est en contact avec une onde électromagnétique émise par un lecteur à micropuce, elle n’émet donc pas d’ondes en continu. La micropuce contient une série de chiffres unique et doit être enregistrée à la compagnie pour que vos informations personnelles y soient jointes. Certaines cliniques vétérinaires feront l’enregistrement de base pour vous, d’autres vous laisseront le faire pas vous-même. Une micropuce est un peu l’équivalent d’un numéro d’assurance sociale, tout le monde a son numéro unique. La micropuce ne permet pas de géolocaliser l’animal non plus si celui-ci se perd, mais elle sert à l’identifier s’il est retrouvé.

Ce sera tout pour le moment sur ce sujet! Vous avez des questions ou aimeriez qu’un sujet soit élaboré en détail, laissez-nous le savoir!

Myriam, TSA

502 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page