top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClinique Vet LaSalle

La Leucémie Féline

Dernière mise à jour : 22 févr. 2023


LeucémieFélineFR
.pdf
Download PDF • 5.01MB

Pouvez-vous croire que le chat sur la photo ci-dessus est FeLV-positif ? Voici Oliver, mon chat roux de 3 ans atteint de la leucémie féline. Il a été diagnostiqué par hasard lors d’un bilan sanguin juste avant de devenir donneur sanguin. Dû à son infection, il ne peut malheureusement être admissible à devenir un donneur sanguin.


Il n’est pas rare que le FeLV est diagnostiqué lors d’un dépistage annuel et c’est pour cela qu’il est important de tester votre chat le plus tôt possible afin de faire une bonne prévention.


Qu’est-ce que la Leucémie Féline?


La leucémie féline est une infection virale causant une anémie et une diminution des globules blancs (qui sont l’armée contre les infections!) qui résulte en immunosuppression. Le système immunitaire affaibli par le virus de la leucémie engendre des infections secondaires, des tumeurs et une suppression de la moelle osseuse. Le virus peut être contracté à n’importe quel âge et il n’y a aucune prédisposition génétique et/ou de race.


Comment se transmet le virus?


La leucémie féline est reconnue comme un virus ‘’amical’’ dû à sa méthode de transmission. Les chats contractent généralement le virus par la salive. Ils peuvent notamment le contracter en jouant ensemble, en se toilettant ou en utilisant le même bol. Les autres méthodes de transmissions comprennent les morsures, les transfusions sanguines et une mère infectée peut transmettre le virus à ses chatons durant la gestation ou durant l’allaitement. Toutefois, ce virus ne peut être transmis aux humains ou à d’autres espèces.


Le virus n’est pas résistant très longtemps en dehors du corps des félins infectés, qui veut dire que la contamination environnementale n’est pas un souci. Le virus est aussi très sensible aux désinfectants et à la chaleur.


Mon chat est-il a risque?


Si l'historique médical de votre chat vous est inconnu, le dépistage FeLV est fortement recommandé. Votre chat peut être à risque si :

  • Il est exposé ou vit avec un autre chat infecté (partage les même bols, litières et toilettage mutuel)

  • Il va à l’extérieur et se fait mordre par un chat infecté

  • La mère du chaton était elle-même infectée lors de sa naissance


Quels sont les symptômes?


Il n’y a aucun symptôme spécifique. C'est un virus qui peut affecter le corps félin de plusieurs façons. Les chances d’infections secondaires sont plus élevées, car le virus attaque le système immunitaire ce qui fait qu’il a plus de difficulté à combattre les bactéries, les virus, les champignons, et le cancer. Il est possible que votre chat ne développe aucun symptôme durant la période latente ou dans les débuts de l’infection (stade préliminaire). Les signes cliniques peuvent varier considérablement – perte d’appétit, gencives rouges et enflées, nœuds lymphatiques gonflés etc.


Comment diagnostiquer?

Avec un bilan sanguin recommandé par votre vétérinaire. Le test sanguin le plus communément utilisé vous donne des résultats pour le FeLV ainsi que le FIV (virus de l'immunodéficience féline). D’autres bilans sanguins sont aussi disponibles en laboratoire externe.


Quel est le traitement et la prévention?


Malheureusement, il n’existe aucune guérison à la leucémie féline. C’est pourquoi la prévention est d’importance primordial : la gestion du mode de vie. Voici des conseils pour une bonne prévention :

  • Garder votre chat à l’intérieur (pour éviter les morsures). Il est fortement recommandé que les chats infectés n'aient pas accès à l'extérieur.

  • Si votre chat va à l’extérieur, assurez-vous qu’il est sous supervision pour éviter les batailles et morsures

  • Une vaccination à jour contre la leucémie pour ceux qui sont à risque élevé d’exposition du virus (par contre, aucun vaccin ne peut protéger à 100%)

  • Réduire les risques d’infections secondaires (limiter les diètes crues)

  • Le statut FeLV de chaque chat devrait être connu

  • Les chats positifs ne devraient vivre avec aucun autre chat afin d’éviter la transmission

  • La stérilisation est importante afin de prévenir la transmission de la maman à ses chatons.

Dans le passé, les recherches ont prouvé que l’espérance de vie approximative d’un chat FeLV-positif était d’environ 3 ans. Des études récentes démontrent que les données précédemment collectées sont peut-être obsolètes. Il y a des chats atteints de la leucémie pouvant vivre

de nombreuses années (même une longévité normale!) s’ils restent à l’intérieur et maintiennent des soins vétérinaires régulier, tandis que d’autres ont un très pauvre pronostique.


Oliver est le seul chat à la maison, par contre il a une petite sœur ; Malibu l’Épagneul Cavalier King Charles et ils s’aiment énormément ces deux-là! À chaque été, Oliver reçoit sa prévention antiparasitaire et demeure un chat d’intérieur. À tous les ans, il reçoit un examen vétérinaire ainsi que sa vaccination de base. Il est très heureux et en santé pour l’instant. Il a une belle qualité de vie, et jusqu’à maintenant le virus reste latent.



Isabelle Ladouceur

Technicienne en Santé Animale Certifiée

1 665 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page